Te souviens-tu, de ce jour où je t’ai dit :

« Père,
Qui suis-je pour que tu t’intéresses à moi ?
Un caillou serait plus gros que moi ! »

Me tendant une minuscule pierre tu m’as répondu :

« Tu as raison mon enfant, c’est là ce que tu es. »

J’ai alors versé quelques larmes,
Te demandant pourquoi j’étais si petit à tes yeux.
De tes douces paroles tu m’as rassuré :

« Cette pépite que tu tiens au creux de tes mains
Est l’une des plus discrètes qui existent sur terre.
Oui, jamais elle n’essaie de se faire grande parmi les rochers.
Au contraire, elle se cache dans les vastes fleuves.
Mais crois moi, mes yeux n’ont eu aucune difficulté à la trouver
Car bien qu’elle soit semblable à l’eau claire d’une rivière,
Ces douces couleurs rejaillissent jusqu’à mon saint trône :
Elle brille de mille feux lorsque ma lumière se déverse sur elle.
Vois, je suis YHWH et j’élève la plus petite des pierres au moment voulu.
Elle est aussi fragile que les glaciers du Grand Nord :
Un rien suffit pour la briser.
Mais, je te le promets, aucun prédateur ne s’approchera d’elle.
Vois, je suis YHWH et c’est pour toujours que je la protégerai.
Son éclat ne disparaitra jamais,
Car, de mes doigts je l’affine,
Faisant d’elle, l’étoile qui file au crépuscule.
Mon fils, tu as face à toi une pierre qui est précieuse :
Sa valeur surpasse celle des hautes cimes.
N’aie donc jamais peur de n’être qu’une minuscule pierre ! »

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×