Sur ma couche

Sur ma couche, je me suis mis à méditer :
Tu es grand, ô Dieu des armées !
Oui, de toi émane la puissance
Et vers toi se sont tournées mes espérances.

Ton nom majestueux
Plus élevé que les cieux
Révèle le Dieu que tu es :
JE SERAI CE QUE JE SERAI.

L’avenir n’est pas un secret pour toi :
Temps, évènements, imprévus…
Rien ne t’est caché, ô mon Roi !
Oui, devant toi, toutes choses sont mises à nu.

Père, ta volonté s’accomplira ;
Sur terre, les nations se prosterneront
Et devant toi, avec crainte elles s’écriront :
Louez, louez Yah !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site