Existe-t-il plus doux que de sentir ton amour ?
Je t’ai invoqué et ton bras m’a secouru !
C’est pourquoi, ta louange est constamment dans ma bouche ;
j’annoncerai ta justice parmi les nations !
Sans cesse, tu affermis ma droite, tu me rends ferme !
Ton souffle de bonté berce et réchauffe mon cœur.
Il rafraichit mon âme brûlant de remord.
Car tu es mon Père, celui qui m’a engendré ;
tu n’abandonneras jamais ton héritage !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×