Enfant de Yah

Dans mon récipient d’albâtre
Au teint quelque peu rougeâtre,
J’y ai posé une huile parfumé
Et sur ta chevelure je l’ai versé.

De mon arôme exotique,
Je t’ai alors enveloppé
D’une douce toile d’orangers,
En te chantant de beaux cantiques :

Soit béni enfant de Dieu,
Que ta délicate effluve monte aux cieux !
Les alizés répandront ton odeur dans toute la Samarie,
Et en Judée les arbres porteront la senteur de tes fruits.

Soit béni serviteur de Yah,
Car ton coeur dégage le souffle du Grand Roi
Et se mêle à mes saveurs printanières
Pour accomplir la volonté de ton Père.

Elodie

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×