Louez Yah ! Louez Jéhovah !
Louez-le pour les œuvres de ses doigts !
Dès l’aube, les moineaux du ciel
pépient sa gloire éternelle ;
& au petit jour, les champs de blé
caressent son oreille d’une douce alizée.
Écoutez, au déclin du soleil, le rugissement du cerf !
« Chantez avec moi, vous gazelles ! Invoquez le Père !
Ensemble, accompagnons les maracas des criquets ! »
Et la lune réverbère cette mélodie achevée, tel un reflet.
Oui, de l’aurore au crépuscule, Jéhovah détient le diapason,
accordant cette délicieuse symphonie à l’unisson.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×