Au cœur du tourbillon

> PDF

Écrit par Elodie, le 28 avril 2014.

Ô Dieu, ô Père,
Le monde m’afflige,
Le monde me pèse,
Il tourbillonne et m’enferme.

Mais tu m’élèves de la poussière,
                Ô Dieu ;
Tu souffles dans mes narines,
                Ô Père.

Alors mes angoisses s’estompent
Et ma tristesse s’envole
Car tes bras fixent à mon cœur
                Amour,
                               Foi,
                                               Espérance.

Merci mon Dieu, mon très cher Père !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×