« Tout ce que ta main aura trouvé à faire, fais-le selon ta force […] »
(Livre de l’Ecclésiaste, ch. 9, v. 10.)

 

Tout pour la gloire de Dieu — « Selon ta force » — Une bonne conscience devant Dieu

Notons l’expression « tout ce que ta main aura trouvé à faire ». Quoique nous fassions, faisons-le comme pour Yhwh, qui nous devons l’adorer de tout notre cœur, & de toute notre force. Nous avons été rachetés à un prix. Par notre foi, même ce qui est profane a été sanctifié, de sorte qu’en tout temps, même si nous avons à travailler pour un homme, c’est un service sacré. Nous qui sommes un peuple créé pour la louange du Seigneur, accomplissons-le de notre gré, dans la joie de l’esprit saint, selon notre force, car c’est pour notre cher Père que nous travaillons.

Bien entendu, lorsqu’il est dit « selon ta force », il s’agit de notre capacité propre. Il n’est donc pas question de quantité, mais de le faire pleinement en fonction de ce que nous pouvons, sans se comparer.

Puisse ce passage s’accomplir dans notre cas : « Va, mange ta nourriture avec joie et bois ton vin d’un cœur bon, car déjà le vrai Dieu a pris plaisir à tes œuvres. »

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site